Vie sauvage

La faune et la flore

La géologie fait partie intégrante du paysage. Les sentiers de randonnées sont marqués par la morphologie tourmentée des roches. L’univers minéral de la région révèle la barrière himalayenne, résultat émouvant de la collision entre les plaques tectoniques eurasiatique et indienne. Admirez cette grande variété de roches : granite, calcaire, schiste … Vous serez frappés par le mélange de couleur spectaculaire : vert, violet, brun, ocre, rouge !

Observez la faune sauvage du Ladakh et ses espèces emblématiques : les « blue sheep » ou bharal, bouquetins, renards, yaks, marmottes et les kiangs, ces ânes sauvages tibétains. Les plus chanceux pourront guetter le très rare léopard des neiges. Les amoureux des oiseaux seront comblés notamment avec les rapaces : vautours de l’Himalaya, gypaètes ou aigles.

Quant à la flore, elle varie en fonction de l’altitude. On trouve de véritables oasis de verdure près des rivières dans la vallée de l’Indus. Les abricotiers et les pommiers s’égrainent le long des villages. Sur les chemins de treks, il n’est pas rare de voir de jolis Edelweiss.

Bienvenue au bout du monde : le Changtang, sur les hauts plateaux d’altitude, proche de la frontière tibétaine. D’immenses pâturages abritent les populations nomades tout près du lac salé Tso Kar et du mythique Tso Moriri. Un autre lac à la beauté éclatante se trouve plus près de Leh, le Pangong Tso, magnifique rêve bleu au milieu des montagnes. Explorez les joyaux du Ladakh, entre vastes espaces infinis et vie sauvage !