Démarches administratives


L’Inde requiert un visa d’entrée sur le territoire. Après des mois de négociation, les autorités indiennes ont annoncé en mai 2015 l’ouverture de la procédure du nouveau visa pour l’Inde à demander en ligne pour 43 pays dont la France.


Si vous souhaitez en faire la demande voici certaines conditions :
- Votre voyage doit être inférieur à 30 jours
- Votre demande doit être faite au maximum 30 jours et au minimum 4 jours avant la date de votre départ.
- Votre passeport doit être valide 6 mois après votre date d’arrivée et doit comporter 2 pages vierges successives.
- Vous devez être ressortissant des 43 pays autorisés dont la France.
- Avoir un billet aller-retour ou justifier une somme d’argent suffisante pour acheter votre billet retour.
- Vous devez atterrir dans les 9 aéroports éligibles : Delhi, Calcutta, Bombay, Chennai, Kochi, Goa, Trivandrum, Bangalore et Hyderabad.

Attention ce visa ne permet pas de quitter et de re-rentrer dans le pays.

De plus, les ressortissants Belges et Suisses ainsi que les diplomates ne peuvent malheureusement pas en profiter.

Si cette procédure est adaptée à votre voyage vous pouvez en faire la demande dès maintenant via : https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html

Le formulaire à remplir ne change pas, cependant le paiement du visa se fait directement en ligne. Vous recevrez par la suite votre visa sur votre boite e-mail. Pensez à l’imprimer et à l’emporter avec vous.

Dans le cas contraire vous pouvez toujours faire la demande de visa touriste classique via : http://www.vfsglobal.com/india/france/Tourist_Visa.html

Impératif : N’oubliez pas de vérifier la date de validité de votre passeport !

Questions santé

Voyager en Inde ne représente pas grands risques pour la santé si vous avez pris soin de bien préparer votre départ et qu’une fois sur place vous vous assurez de suivre un certain nombre de règles d’hygiène telles que se laver régulièrement les mains, peler les fruits crus, veiller à la qualité de l’eau que vous buvez. Préventions et précautions sont donc de mises pour être assuré d’un voyage sans problèmes sanitaires.